VOTRE COCHER

Etre cocher  de promenades en calèches en Camargue ne s’improvise pas,  même si de temps en temps on vous confie les rênes à l’occasion d’une balade

Toute l’année, et presque sept jours sur 7, les calèches sont de sortie. Quel que soit le temps, c’est bon pour les chevaux… parfois moins pour celui ou celle qui est aux commandes, mais chaque cocher sait que cela fait partie du métier, alors on en profite pour “essayer” de nouveaux circuits, des chemins oubliés, des sites remarquables. Et quand la calèche passe, les jours de beau temps, on y revient lorsque le temps est ronchon pour s’assurer qu’en toutes circonstances vous serez en sécurité sur nos chemins de Camargue.

Après la promenade quotidienne, il faut s’occuper des chevaux, les chouchouter pour qu’ils aient toujours l’envie de vous accompagner le long des roubines.

Et on reprend régulièrement la longe pour qu’ils n’oublient pas les consignes, le son de la voix, la façon particulière qu’a le cocher pour guider sa calèche.

Après les chevaux, on s’occupe des clôtures, d’entretenir les espaces naturels que nous réservons à vos événements, de peaufiner nos connaissances (être ambassadeur de Camargue, c’est un vrai boulot), de tester de nouvelles recettes (souvent, Brigitte les cuisine et Serge les goûte !).

Certains appellent ça du travail, pour nous, ces étapes préliminaires indispensables ne sont que du bonheur.

Elles annonce notre prochaine promenade en votre compagnie où l’on pourra alors oublier la “technique” et se concentrer sur notre vraie vocation, être des

“passeurs et passeuses de traditions”